Les bases spirituelles de la médecine par Omraam Mikhaël Aïvanhov

Les bases spirituelles de la médecine

Titre de livre: Les bases spirituelles de la médecine

Éditeur: Editions Prosveta

Auteur: Omraam Mikhaël Aïvanhov


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Les bases spirituelles de la médecine.pdf - 32,933 KB/Sec

Mirror [#1]: Les bases spirituelles de la médecine.pdf - 38,703 KB/Sec

Mirror [#2]: Les bases spirituelles de la médecine.pdf - 26,140 KB/Sec

Omraam Mikhaël Aïvanhov avec Les bases spirituelles de la médecine

« La meilleure thérapeutique, c’est de penser, de sentir et d’agir en harmonie avec les forces et les existences lumineuses de la nature et de l’univers entier. L’homme doit donc connaître ces forces, ces existences et s’accorder à elles. C’est cela la première médecine. Je ne rejette pas les autres, évidemment, et dans le cas où un malade est dans un état très grave, ce n’est pas le moment de le prêcher en lui expliquant qu’il doit changer sa façon de vivre. Là, il est souvent nécessaire d’agir vite : donner des antibiotiques, faire une transfusion sanguine, ou même opérer. Mais il faut savoir que la meilleure médecine se pratique tous les jours par la façon de vivre, c’est-à-dire la façon de penser, de sentir, de croire, d’aimer, de se nourrir... »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Livres connexes

« La meilleure thérapeutique, c’est de penser, de sentir et d’agir en harmonie avec les forces et les existences lumineuses de la nature et de l’univers entier. L’homme doit donc connaître ces forces, ces existences et s’accorder à elles. C’est cela la première médecine. Je ne rejette pas les autres, évidemment, et dans le cas où un malade est dans un état très grave, ce n’est pas le moment de le prêcher en lui expliquant qu’il doit changer sa façon de vivre. Là, il est souvent nécessaire d’agir vite : donner des antibiotiques, faire une transfusion sanguine, ou même opérer. Mais il faut savoir que la meilleure médecine se pratique tous les jours par la façon de vivre, c’est-à-dire la façon de penser, de sentir, de croire, d’aimer, de se nourrir... »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

« La meilleure thérapeutique, c’est de penser, de sentir et d’agir en harmonie avec les forces et les existences lumineuses de la nature et de l’univers entier. L’homme doit donc connaître ces forces, ces existences et s’accorder à elles. C’est cela la première médecine. Je ne rejette pas les autres, évidemment, et dans le cas où un malade est dans un état très grave, ce n’est pas le moment de le prêcher en lui expliquant qu’il doit changer sa façon de vivre. Là, il est souvent nécessaire d’agir vite : donner des antibiotiques, faire une transfusion sanguine, ou même opérer. Mais il faut savoir que la meilleure médecine se pratique tous les jours par la façon de vivre, c’est-à-dire la façon de penser, de sentir, de croire, d’aimer, de se nourrir... »

Omraam Mikhaël Aïvanhov